phone089 / 271 12 73  menu
close

Prendre rendez-vous

Notification : Nous vous assurons que vos données personnelles ne seront utilisées que pour vous contacter et ne seront pas transmises à des tiers. 

Tests salivaires et risque de carie

Services > Soins d'odontologie conservatrice > Tests salivaires et risque de carie

Tests salivaires et risque de carie

Le risque de parodontose et/ou de carie peut être évalué grâce à un test salivaire.

Connaissez-vous votre risque de développer une carie ou une maladie parodontale ? À l’aide de tests simples et efficaces, votre dentiste peut déterminer votre risque de carie ou de maladie parodontale. Pour la carie, il suffit de prélever un peu de votre salive et de mesurer l’efficacité de son pouvoir tampon qui lui permet de neutraliser les acides considérés comme nocifs pour les dents. Ce test permet de recenser également des informations sur les bactéries qui jouent un rôle décisif dans le développement des caries. Quant aux bactéries responsables des maladies parodontales, on les détecte en prélevant du fluide gingival dans les poches parodontales. Ce test de dépistage est indolore. Depuis qu’un phénotype hyper-inflammatoire a été isolé, on sait que le facteur génétique est déterminant dans les maladies parodontales. Pour connaître l’état de votre système immunitaire face à ces maladies, il suffit de faire un mini-test sanguin.

LA SALIVE DÉTERMINE LE RISQUE INDIVIDUEL FACE AUX CARIES

Les sucres contenus dans l’alimentation sont transformés par des bactéries logées dans la cavité buccale. Lors de cette transformation, des acides sont produits. Ceux-ci agressent l’émail des dents. C’est la porte ouverte pour les caries.  
La salive contient des substances capables de faire effet tampon et qui de ce fait peuvent protéger les dents.

Plus il y a de salive, plus l’effet protecteur est important. En moyenne, nous produisons 0,5 à 1,5l de salive par jour. La nuit, en revanche, la production de salive diminue presque jusqu’à zéro. C’est pour cette raison que des sucreries avant d’aller se coucher sont si néfastes. Si les patients produisent peu de salive, ils sont plus exposés aux risques de caries et/ou de parodontose.

La salive contient des sels minéraux importants pour les dents, comme le phosphate et calcium, mais aussi des fluorides. En intégrant ces minéraux dans des composites liquides, des lésions carieuses superficielles (limitées à des dommages à l’émail) peuvent être réparées. De plus, la salive contient des enzymes digestifs, qui jouent un rôle important dans la pré-digestion des aliments.

FONCTIONNEMENT DU TEST DE SALIVE

Afin de déterminer votre taux de risque de caries, nous élaborons suite à votre  demande la quantité de salive que vous produisez. Pour cela, vous mastiquez pendant 5 min une boule de paraffine. La salive est ensuite récoltée et mesurée.

L’idéal, c’est une production de 1mml/min. Une production inférieure peut avoir différentes raisons, p.ex. la prise de certains médicaments, le stress, le tabac ou une grossesse.
Mâcher des chewing-gums augmente la production et le rôle tampon de la salive.

Plus la salive est acide, plus haut est le risque de caries. La qualité de la  flore bactérienne a également une influence sur le risque de caries. Les bactéries les plus communes générant les caries sont les lactobacilles et les streptococcus mutans.
Il est possible de déterminer leur taux dans votre salive et de ce fait la probabilité d’apparition de caries.
Nous cultivons les bactéries dans des boîtes de pétri pendant plusieurs jours. Ensuite, le nombre des bactéries est évalué. Plus leur nombre est important, plus le risque de caries est élevé.

Il est possible de faire évaluer votre risque de caries individuellement dans notre cabinet dentaire à München Schwabing. Si vous avez des questions à ce sujet, n’hésitez pas à nous contacter !