phone089 / 271 12 73  menu
close

Prendre rendez-vous

Notification : Nous vous assurons que vos données personnelles ne seront utilisées que pour vous contacter et ne seront pas transmises à des tiers. 

Déchaussement, Réession

Services > Chirurgie > Déchaussement, Réession

Déchaussement, Récession

Un Déchaussement ou une récession sont une retraction de la gencive ou de l'os, et la racine est dénudée. Ceci cause des problèmes aussie bien esthétique que symptomatiques, car les dents peuvent devienne sensible. L' Origine des récession est complexe. Il Y a des Facteurs anatomiques prédisposants et des facteurs déclenchants. Le traitement consiste généralement en une greffe gingivale. Celle-ci permet de renforcer la gencive, et ainsi de stopper l'évolution de la maladie.

Lors d'une récession, la gencive se rétracte, et  la racine est dénudée.
Les problèmes de récession sont aussi bien esthétique que symptomatiques car les dents peuvent devenir sensible au froid ,au touchée ou au sucre.
L' Origine des récession est complexe.
Il Y a des Facteurs anatomiques prédisposants 
• Absence de Gencive fixe, de tissue kératinisé
• Malposition dentaire
• Traction des freins et brides en dessous de la retraction.
• Déchaussement osseux, poches  parododontales, 
Et des Facteurs déclenchants
• Traumatisme occlusal , Grincement des  Dents
• Brossage traumatique. Il faut éviter les brosses à dent mal adaptées, trop dures et adopter les brosses souples (ou électriques). Le traumatisme vient d'un geste trop violent, d'un brossage horizontal, de la durée ou de la fréquence des brossages.
• Déplacement orthodontique excessif ou mal contrôlé (hors des bases osseuses).
• Prothèse mal adaptée (avec violation de l'espace biologique), crochets, barres ou bandeaux compressifs en prothèse partielle amovible.
• Tabac et attitudes nocives : se ronger les ongles, piercing,...
Traitement]
• Le traitement consiste généralement en une greffe gingivale. Celle-ci permet de renforcer la gencive, et ainsi de stopper l'évolution de la maladie.
• On peut effectuer une équilibration occlusale, si la récession est favorisée par des malpositions dentaires.
• Il est possible en cas de bruxisme nocturne,  de porter une gouttière durant la nuit, qui va absorber les forces occlusales excessives. Cette gouttière est réalisée au laboratoire dentaire, d'après une empreinte des dents du patient, sur laquelle est moulée la gouttière en plastique.
Les technique de greffes donnent de bon résultats sur un plan fonctionnel et esthétique, mais il y a toujours un risque d’échec.
• Elle  consiste à prélever du tissu conjonctif , par exemple au niveau du palais ou avoisiner á la retraction, (site donneur) et à le greffer sur les dents où le déchaussement  (site receveur) qui auront été préparées pour recevoir le greffon. On ne peut traiter une á quelques dents déchaussées par séance et donc par greffe.
• Comme toutes interventions le risque d’échec existe. Le greffon peut ne pas prendre ou prendre partiellement. Au pire ca  nous amène qu’ a une  amélioration légère , au pire  à l’état initial. Par ailleurs, dans les zones visibles comme les dents du sourire, le greffon peut prendre correctement mais risque d’être d’une couleurs ou d’ un aspect un peu différent .
• Cela peut  ammener a  un résultat esthétique moins satisfaisant, même si la différence de teinte s’estompe avec le temps.
• D’autres traitements existent pour le déchaussement des gencives. La première chose à faire est de soulager les affections gingivales,  un  détartrage sus-gingival et sous-gingival avec éventuellement un surfaçage des racines et un curetage de la gencive malade. À partir du moment où les poches gingivales atteignent 3 à 4 mm, on procède à des opérations plus en profondeur,  qui ont  pour but un assainissement du parodonte (gencive, cément, os alvéolaire , ligament alvéolo- dentaire)