Car il nous tient à cœur de vous offrir un sourire éblouissant.

Vous pouvez prendre rendez-vous dès maintenant avec le cabinet de la dentiste Alexandra Beau à Munich dans Schwabing. Il vous suffit de cliquer sur le bouton "Prendre rendez-vous"

Appeler Prendre rendez-vous
MENU
Info > Articles > De bonnes dents dès le début

De bonnes dents dès le début


 

Sous l’influence des hormones de grossesse, les gencives peuvent être douloureuses, gonfler et saigner à cause d’une plus grande irrigation sanguine. Il est donc indispensable de suivre régulièrement une bonne hygiène bucco-dentaire pour éviter l’apparition de caries ou de gingivites. Le mieux est de renoncer aux fréquents petits en-cas sucrés. Au début d’une grossesse, nous vous conseillons d’aller rendre visite à votre dentiste qui vous dira le cas échéant de revenir pour des soins mais seulement après le 3e mois de la grossesse.

 

Dès le première respiration du nourrisson, commence la colonisation bactérienne néonatale de sa cavité buccale jusque là préservée de toute bactérie. Jusqu’à ses trois ans, l’enfant hégergera dans sa bouche de 200 à 300 différents types de bactéries dont le responsable principal des caries, le streptococcus mutans. Cette bactérie se transmet par le baiser ou la salive ( conseils : ne pas sucer la tétine ou la cuillère avant de la donner à votre enfant pour éviter de le contaminer ). Si cette bactérie n’atteint pas la bouche de votre enfant avant ses trois ans, elle ne trouvera plus de conditions optimales pour se propager. Cependant, comme les mères ne peuvent renoncer à embrasser leurs bébés, il est vous conseillé d’aller chez le dentiste afin qu’il vérifie votre risque potentiel de caries. La mère fait donc un test salivaire qui signale le nombre de bactéries responsables des caries logées dans sa bouche. Le dentiste vous donnera des conseils de traitement contre la carie le cas échéant. Si vous allaitez votre bébé, vous lui donnez le moyen de développer par la succion ses maxilliaires et les muscles de la mastication. Si vous choississez de le nourrir au biberon avec des laits industriels, veillez à ce que le trou de la tétine ne soit pas trop grand. En dehors des heures de repas, le besoin naturel de téter peut être apaisé par une sucette physiologique adaptée à la cavité buccale du bébé. Choisissez de préférence la sucette au pouce, car sucer son pouce peut entraîner dans certains cas des déformations de la mâchoire et l’enfant a plus de mal à s’en défaire après l’âge de trois ans.

 

 

En tant que parents, vous donnez le bon exemple à votre enfant qui vous imitera. Dès que les molaires de votre enfant apparaissent, il doit apprendre à se brosser les dents seul et à bien nettoyer leur surface de mastication. Avec de l’habitude et de l’habileté, l’enfant apprendra à brosser les surfaces externes et internes de ses dents selon la méthode des trois tiers : surface masticatoire, faces externe puis interne de la dent. Jusqu’à l’âge de six ans, les enfants ont besoin d’être assistés par leurs parents.

 

Les dentistes qui s’occupent d’enfants recommandent que leurs dents soient re-brossés au moins une fois par jour (de préférence le soir) par leurs parents.

 

La nourriture est au moins aussi importante que l’hygiène bucco-dentaire. Sachant que certaines bactéries vivantes dans la cavité buccale transforment le sucre et les glucides en acides aggressifs qui attaquent l’émail des dents et provoquent à longue ou brève échéance, les caries, il est important de contrecarrer ce phénomène en reconnaissant les facteurs aggravant suivants :

 

Le moment : Au cours des repas principaux, on peut manger des sucres et des glucides si, après chaque repas, on va se brosser les dents.

 

La fréquence : La salive peut neutraliser une attaque brève d’acides. Il faut donc limiter la fréquence des en-cas sucrés qui empêcheraient cette fonction de la salive.

 

La durée : Si les dents sont constamment exposées aux boissons sucrés et aux jus de fruits et qu’elles sont «léchées» par le sucre, les conséquences peuvent être graves. Grave aussi est le syndrome du biberon (bébé qu’on laisse s’endormir seul avec un biberon en bouche) qui provoque les caries chez l’enfant an bas âge et peut détruire toute une dentition en equelques mois.

 

La consistance : Les sucreries collantes comme le miel, le nougat, les fruits secs ou les bananes adhèrent aux dents longtemps et dans les espaces interdentaires, et peuvent être difficilement diluées par la salive.

 

Renoncer complètement aux sucreries n’est pas vraiment possible. Soyez tout de même attentif au petit bonhomme souriant avec son parapluie accolé sur les 120 paquets de sucreries favorisant la bonne santé dentaire. Proposez à votre enfant de manger une nourriture variée composée de différents produits de blé complet, des produits laitiers, de viande maigre, de poisson, fruits et légumes. Choisissez de la nourriture solide qui favorise la mastication, muscle les maxilliaires, tonifie les gencives, stimule la salivation et la fonction auto-nettoyante des dents. Utilisez du sel fluoré dans la préparation des plats, car le fluor freine l’apparition des caries chez les grands comme chez les petits.

 

(Pour enfants en bas âge avec de la vitamin D). Il est important que les enfants en bas âge rendent régulièrement visite au dentiste deux fois par an.

 

Quand toutes les dents de lait sont sorties, c’est-à-dire quand l’enfant a 2 ans et demie, il est conseillé de l’emmener voir un dentiste pour la première fois. N’attendez pas que votre enfant ait mal aux dents pour aller chez le dentiste avec lui. Il est en effet plus judicieux que votre enfant connaisse le dentiste et le cabinet dentaire quand il jouit d’une bonne santé dentaire, et non quand il souffre.

 

 

 

Source : AOK Clarimedis - Die Gesundheitsberater der AOK Rheinland/Hamburg

 

 

 

 

 

 

Articles

De bonnes dents dès le début


 

Sous l’influence des hormones de grossesse, les gencives peuvent être douloureuses, gonfler et saigner à cause d’une plus grande irrigation sanguine. Il est donc indispensable de suivre régulièrement une bonne hygiène bucco-dentaire pour éviter l’apparition de caries ou de gingivites. Le mieux est de renoncer aux fréquents petits en-cas sucrés. Au début d’une grossesse, nous vous conseillons d’aller rendre visite à votre dentiste qui vous dira le cas échéant de revenir pour des soins mais seulement après le 3e mois de la grossesse.

 

Dès le première respiration du nourrisson, commence la colonisation bactérienne néonatale de sa cavité buccale jusque là préservée de toute bactérie. Jusqu’à ses trois ans, l’enfant hégergera dans sa bouche de 200 à 300 différents types de bactéries dont le responsable principal des caries, le streptococcus mutans. Cette bactérie se transmet par le baiser ou la salive ( conseils : ne pas sucer la tétine ou la cuillère avant de la donner à votre enfant pour éviter de le contaminer ). Si cette bactérie n’atteint pas la bouche de votre enfant avant ses trois ans, elle ne trouvera plus de conditions optimales pour se propager. Cependant, comme les mères ne peuvent renoncer à embrasser leurs bébés, il est vous conseillé d’aller chez le dentiste afin qu’il vérifie votre risque potentiel de caries. La mère fait donc un test salivaire qui signale le nombre de bactéries responsables des caries logées dans sa bouche. Le dentiste vous donnera des conseils de traitement contre la carie le cas échéant. Si vous allaitez votre bébé, vous lui donnez le moyen de développer par la succion ses maxilliaires et les muscles de la mastication. Si vous choississez de le nourrir au biberon avec des laits industriels, veillez à ce que le trou de la tétine ne soit pas trop grand. En dehors des heures de repas, le besoin naturel de téter peut être apaisé par une sucette physiologique adaptée à la cavité buccale du bébé. Choisissez de préférence la sucette au pouce, car sucer son pouce peut entraîner dans certains cas des déformations de la mâchoire et l’enfant a plus de mal à s’en défaire après l’âge de trois ans.

 

 

En tant que parents, vous donnez le bon exemple à votre enfant qui vous imitera. Dès que les molaires de votre enfant apparaissent, il doit apprendre à se brosser les dents seul et à bien nettoyer leur surface de mastication. Avec de l’habitude et de l’habileté, l’enfant apprendra à brosser les surfaces externes et internes de ses dents selon la méthode des trois tiers : surface masticatoire, faces externe puis interne de la dent. Jusqu’à l’âge de six ans, les enfants ont besoin d’être assistés par leurs parents.

 

Les dentistes qui s’occupent d’enfants recommandent que leurs dents soient re-brossés au moins une fois par jour (de préférence le soir) par leurs parents.

 

La nourriture est au moins aussi importante que l’hygiène bucco-dentaire. Sachant que certaines bactéries vivantes dans la cavité buccale transforment le sucre et les glucides en acides aggressifs qui attaquent l’émail des dents et provoquent à longue ou brève échéance, les caries, il est important de contrecarrer ce phénomène en reconnaissant les facteurs aggravant suivants :

 

Le moment : Au cours des repas principaux, on peut manger des sucres et des glucides si, après chaque repas, on va se brosser les dents.

 

La fréquence : La salive peut neutraliser une attaque brève d’acides. Il faut donc limiter la fréquence des en-cas sucrés qui empêcheraient cette fonction de la salive.

 

La durée : Si les dents sont constamment exposées aux boissons sucrés et aux jus de fruits et qu’elles sont «léchées» par le sucre, les conséquences peuvent être graves. Grave aussi est le syndrome du biberon (bébé qu’on laisse s’endormir seul avec un biberon en bouche) qui provoque les caries chez l’enfant an bas âge et peut détruire toute une dentition en equelques mois.

 

La consistance : Les sucreries collantes comme le miel, le nougat, les fruits secs ou les bananes adhèrent aux dents longtemps et dans les espaces interdentaires, et peuvent être difficilement diluées par la salive.

 

Renoncer complètement aux sucreries n’est pas vraiment possible. Soyez tout de même attentif au petit bonhomme souriant avec son parapluie accolé sur les 120 paquets de sucreries favorisant la bonne santé dentaire. Proposez à votre enfant de manger une nourriture variée composée de différents produits de blé complet, des produits laitiers, de viande maigre, de poisson, fruits et légumes. Choisissez de la nourriture solide qui favorise la mastication, muscle les maxilliaires, tonifie les gencives, stimule la salivation et la fonction auto-nettoyante des dents. Utilisez du sel fluoré dans la préparation des plats, car le fluor freine l’apparition des caries chez les grands comme chez les petits.

 

(Pour enfants en bas âge avec de la vitamin D). Il est important que les enfants en bas âge rendent régulièrement visite au dentiste deux fois par an.

 

Quand toutes les dents de lait sont sorties, c’est-à-dire quand l’enfant a 2 ans et demie, il est conseillé de l’emmener voir un dentiste pour la première fois. N’attendez pas que votre enfant ait mal aux dents pour aller chez le dentiste avec lui. Il est en effet plus judicieux que votre enfant connaisse le dentiste et le cabinet dentaire quand il jouit d’une bonne santé dentaire, et non quand il souffre.

 

 

 

Source : AOK Clarimedis - Die Gesundheitsberater der AOK Rheinland/Hamburg

 

 

 

 

 

 

>>

Actualités

18.12.14

VACANCE DE NOEL 24.12.14-6.1.2015

Vacance de Noel du 24.12.14-6.1.2015, En cas D urgence appelez svp les urgences: 089-723 30 93.

 

01.04.14

NOUVELLE DENTISTE

La Docteur Jutta Rank renforce notre équipe. Ceci nous permet d' elargir nos offres de RDV.

05.05.11

CHANGEMENT D'ADRESSE

À partir du 14 juin 2010, le cabinet des dentistes Beau et Schreiber se situe au 13 Isabellastraße à Munich (80798)

>>